Alpnachstad – Pilatus

pilatus

Faire l’ascension du Pilatus parait tel un pèlerinage tant cette montagne est remplie de secrets et de légendes. Un dragon y résiderait,  Ponce Pilate y serait enterré et sa tombe gardée par un homme pétrifié… Sans parler de la beauté de l’endroit, faire cette randonnée restera un souvenir impérissable.


LiveCam
 télécharger le fichier GPS
8,27 km
436 m
2118 m
1695 m
67 m
  4h30


Au départ 

Cette randonnée débute à la gare du village d’Alpnachstad. J’y suis arrivé en train depuis Lucerne , le trajet dure une vingtaine de minutes. Cependant, si vous venez en voiture, un parking se trouve ici, CHF 5.00/24h. Comptez une quinzaine de minutes depuis Lucerne. Il y a une grande place devant la gare d’Alpnachstad qui vous permettra de vous préparer avant d’attaquer la montée.

 

En route

Au départ de la gare d’Alpnachstad, le chemin de randonnée en direction du Pilatus commence derrière la gare du train montant au sommet. En premier lieu, quelques escaliers et le chemin s’élève le long de la voie de chemin de fer.  Cette voie de chemin de fer vous accompagnera régulièrement jusqu’au sommet. Pas parce que le chemin longe celle-ci mais vous l’apercevrez souvent.

Après un début en pente douce, je m’enfonce ensuite dans la forêt, le chemin longe le flanc de la montagne avant tourner sur la gauche. La pente se durcit et d’autre part le sentier se tortue en de multiples zigzags.

Je sors de la forêt mais le chemin effectue toujours autant de zigzags. Plus haut, j’aperçois quelques chalets et également la ligne de chemins de fer. Il s’agit de la station intermédiaire d’Aemsigen. Deux ou trois chalets mais surtout une superbe vue qui mérite bien de se reposer quelques instants sur un banc. Dans ces conditions, je n’ai plus envie de partir tellement je suis bien.

Finalement, la raison l’emporte et je repars de plus belle. Le sentier longe ensuite la voie de chemin de fer. Les voyageurs bien assis me regardent paisiblement en plein effort. « Coucou, salut, bonjour, on se retrouve en haut » tout y passe. En fin de compte, le sentier quitte la voie de chemin de fer et j’aperçois tout, tout en haut le sommet du Pilatus. Les trains disparaissent autant vite qu’ils n’apparaissent au milieu des rochers.  Dans ces conditions c’est relativement incroyable de savoir que des trains passent là.

Mais pour moi l’effort n’est pas terminé, le sentier est encore long et sinueux sur un chemin rocailleux et dépourvu d’arbres. J’aperçois très clairement le tracé du sentier qui forme des lignes géométriques.

 

Arrivée au Pilatus

Finalement, j’arrive au restaurant du Pilatus, le sommet n’est plus très loin. En dernier lieu, il ne me reste qu’à gravir quelques dizaines de marches d’escalier. J’y suis enfin, la terrasse m’offre une superbe vue sur le lac des quatre-cantons et un panorama fantastique sur les alpes. Après un moment d’extase je redescends au niveau de la terrasse et je m’accorde un bon moment de détente sur une chaise longue face au soleil intense.

J’emprunte ensuite le chemin du dragon où j’espérais effectivement le voir, le dragon se cachant dans les grottes mais sans succès. Je redescends ensuite en empruntant le train à crémaillère. Une belle descente à bord de cette curiosité de train le plus raide du monde. Finalement, je garde un excellent souvenir de cette randonnée, la région est très belle, le chemin agréable et un sommet à couper le souffle. Pour ces raisons, que demander de mieux…

 

Des questions, des informations, des problèmes? Contactez-moi:  admin@monter-en-haut.ch

N’hésitez pas à faire part de votre expérience de cette randonnée dans les commentaires.


9 commentaires sur “Alpnachstad – Pilatus

  1. Bonjour,

    Merci pour votre retour sur cette randonnée qui semble extra.
    Une petite question : le chemin est-t-il balisé ?

    Merci pour votre réponse.

    Charlotte

    1. Bonjour Charlotte,

      oui, comme toute les randonnées de ce site, cette randonnée est balisée.
      Le premier panneau se trouve à la gare d’Alpnachstad…

      Bien du plaisir durant cette magnifique ascension…..

    1. Salut,

      pas d’équipement obligatoire n’est nécessaire mais de bonnes chaussures sont plus que conseillées. Il s’agit d’un chemin de montagne avec des passages pouvant être glissants. Donc, des chaussures agrippantes et des bâtons de marche ne sont pas de trop….

  2. Bonjour merci pour ce bel article, qui donne envie.
    Si je choisi votre option de commencer à pied et descendre en train. Il y a la possibilité de prendre mon ticket en haut ou je dois le faire au départ de la gare ?
    De même avez vous fait un article sur la randonné Rigi ?
    merci
    Claire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *