Handegg – Gelmersee

Gelmersee

Quand on parle du Gelmersee, on pense tout de suite au Gelmerbahn, le funiculaire à la pente la plus raide du monde. Ne nous y trompons pas, faire le tour du lac reste l’attraction principale. Situé au milieu de nulle part, il faut d’ailleurs être motivé pour y aller. Et cela en vaut la peine…


LiveCam
télécharger le fichier GPS
9,3 km
1400 m
1890 m
655 m
204 m
 3h13


Au départ

Oui il faut, à première vue, être motivé pour y aller, car c’est loin. Depuis Berne il faut entre 2h30 et 3h de transports publics. Je prends le train jusqu’à Interlaken-Ost. De là, je change de train et continue jusqu’à Meiringen. Encore un changement de train et je monte dans la petite motrice qui mène à Innertkichen( Grimseltor). Dernière étape, en car postal cette fois-ci. J’arrive enfin au terminus du bus 171, l’arrêt Handegg-Gelmerbahn.

Si vous venez en voiture, il y a deux parkings gratuits que vous pouvez voir sur la carte.


La randonnée

J’aperçois en face, l’impressionnant funiculaire du Gelmerbahn. Par contre, il ne faut pas se rendre vers lui pour commencer la randonnée, il faut se diriger vers le sud.

Lors de la première partie, le sentier longe plus ou moins l’Aar et l’ancienne route menant au col du Grimsel. Le chemin est en pente douce et très agréable, il est très bien entretenu à travers la végétation luxuriante. La progression est facile et l’endroit est plein de charme.

Au bout de 40 minutes de marche facile, il faut enjamber l’Aar, traverser la route et enfin attaquer la véritable montée. Vous me croirez ou pas, le chemin est pavé de rochers plats jusqu’en haut. Et pas seulement de bonnes intentions. Cela facilite grandement l’ascension.

L’endroit est sauvage, entouré de montagnes aux cimes enneigées. Je passe aux abords d’un joli petit lac bordé de marais. Je ne croise personne, je suis seul au monde. Arrive un moment où le chemin se transforme en de multiples escaliers fait de pierres, toujours très bien disposés. Le seul gros effort de la journée. En peu de temps, j’arrive au Gelmersee.


Arrivée et tour du Gelmersee

Il n’y a quasiment personne et je découvre agréablement l’endroit. Une chose m’étonne, il y a encore de la neige autour du lac. Nous sommes pourtant fin Juin, en pleine semaine caniculaire et pas forcément en très haute altitude, le lac est à 1850 m. Il ne s’agit que de quelques plaques, donc à première vue, ça va aller. J’attaque donc le tour du lac par le sud. Au bout de 50 mètres je tombe déjà nez à nez avec de grosses congères qui bloquent le chemin. Pourtant, un tout petit passage me permet de passer par derrière mais, c’est juste.

Le chemin n’est plus pavé, cette fois c’est du chemin de montagne avec ses difficultés. Je pense qu’en 30 minutes, je peux arriver au bout du lac. Grosse erreur, les plaques de neige sont plus difficiles à passer que prévu. Heureusement, j’ai mes bâtons et de bonnes chaussures qui crochent bien.  Mais même avec tout ça, je n’étais certaines fois pas tranquille en passant sur la neige car, bien sûr, les plaques sont en pente. Heureusement d’autres personnes sont déjà passées et on fait des traces dans la neige. Si vous ne voulez pas prendre de risques avec la neige, observer la webcam. Prenez des bâtons et des campons le cas échéant. 

J’arrive néanmoins au bout du lac avec satisfaction non sans avoir traversé quelques torrents. Il fait chaud et la glace fond, les torrents sont grands. Je suis arrivé au bout de ma randonnée, je peux enfin m’asseoir sur un rocher et profiter de l’endroit.

J’aperçois, tout en haut, la Gelmerhütte, atteignable en 1h30. Mais c’est de l’autre côté que je vais pour rejoindre le funiculaire. Le côté nord du lac est plus prisé des gens. Il y a une seule plaque de neige à traverser. Certains y vont, d’autres pas. Avec raison, il ne faut pas tenter le diable si on ne se sent pas capable.

J’arrive à la station de funiculaire mais j’ai 30 minutes d’avance car « IMPORTANT » il faut réserver son billet pour prendre le funiculaire à une heure bien précise. Vous pouvez le faire en ligne sur: https://www.grimselwelt.ch/en/transport-lift/gelmer

Ayant donc 30 minutes à tuer je me balade sur le barrage du lac car sachez le, il n’y a rien autour du lac. Pas de restaurant, de kiosque, de buvette, rien. Donc tout ce que vous voulez consommer, il faut par conséquent, l’emmener avec vous.

Cette randonnée vaut donc pour moi, grandement la peine de faire un long trajet. Mais je l’ai combinée avec la visite des gorges de l’Aar et la visite des chutes du Reichenbach.  Une journée très remplie mais qui restera dans mes souvenirs…

 

Des questions, des informations, des problèmes? Contactez-moi:  admin@monter-en-haut.ch

N’hésitez pas à faire part de votre expérience de cette randonnée dans les commentaires.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *