Interlaken – Harder Kulm

Harderkulm

Accéder au Harder Kulm à pied n’est pas une longue randonnée. Il s’agit néanmoins d’un parcours exigeant, sur un chemin de montagne, avec certains tronçons au dénivelé assez marqué, demandant du physique et de bonnes chaussures. Un classique à Interlaken avec en point d’orgue, un magnifique point de vue depuis la terrasse du restaurant.


LiveCam
Télécharger le fichier GPS
4,31 km
566 m
1324 m
766 m
27 m
  2h22


Au départ 

Je suis arrivé en train à la gare d’Interlaken-Ost directement depuis Berne. Si vous venez en voiture de multiples parkings s’offrent à vous, voir ici.

En partant de la gare, à l’ouest toute et ensuite, longer l’Aar jusqu’au pont, le traverser et vous diriger vers la station de funiculaire qui monte au Harder Kulm.

Le funiculaire pour redescendre n’est pas en activité toute l’année. Il est en général fermé entre décembre et mi-avril. Renseignez-vous si vous ne comptez pas redescendre à pied. Voir ici, le site du Harder Kulm pour les dates exactes ainsi que les prix et l’achat de billets.

J’aimerais également attirer l’attention que si le Harder Kulm parait assez facilement atteignable à pied, il ne l’est pas. Son proche attrait depuis Interlaken est trompeur. Le sentier est un raide chemin de montagne et demande donc des conditions particulières comme de bonnes chaussures et un physique entraîné à la randonnée. Je vois trop souvent sur le sentier des  gens pas équipés et peu entraînés, entreprendre l’ascension et, malheureusement, en souffrir. La randonnée doit être un plaisir, vous voilà prévenu……

 

En route

Le début de la grimpée qui se trouve juste à côté de la station de funiculaire ne me donne pas de temps à l’échauffement. Je suis tout de suite dans le vif du sujet, ça monte direct.
La quasi totalisé de la randonnée est en forêt et en constante montée. Certains tronçons sont assez raides. Je croise beaucoup de gens qui descendent et par conséquent, peu qui montent. Le chemin n’est pas très large avec de multiples virages, je les avale les uns après les autres, le rythme est néanmoins bon…

De temps à autres la forêt s’éclaircit me permettant d’apercevoir la vue qui s’apprécie au fur et à mesure de mon ascension. Je croise plusieurs fois les voies du funiculaire. Et au détour d’une clairière le chemin et notamment moins pentu, il est même plat à certains endroits. La fin n’est plus très loin. Dernière montée, de petits virages très serrés et je déboule ensuite en face du restaurant au toit pointu. A première vue, on dirait un petit château.

 

Arrivée au Harder Kulm

J’accède directement à la terrasse que l’on appelle, le pont des deux lacs. Le lac de Brienz à gauche, celui de Thoune à droite. C’est notamment le meilleur endroit pour apercevoir les couleurs bien distinctes des deux lacs. Il y a beaucoup de monde, ça se bouscule pour essentiellement prendre des photos avec en arrière plan l’Eiger, le Mönch et la Jungrau, juste en face.

En conclusion, une jolie petite randonnée, néanmoins  physique qui vous offrira en guise de récompense, une très jolie vue sur les alpes bernoises.

Je redescends à Interlaken avec le funiculaire dont la station se trouve assez proche du restaurant.

 

 

Des questions, des informations, des problèmes? Contactez-moi:  admin@monter-en-haut.ch

N’hésitez pas à faire part de votre expérience de cette randonnée dans les commentaires.

 


1 commentaire sur “Interlaken – Harder Kulm

  1. Bonjour,
    Je n’ai pas encore apprivoisé votre site, je me réjouis de le découvrir plus avant.
    Pour ce qui est du Harder Kulm, il est peut-être utile de préciser que de la terrasse, s’offre un « rundweg » non dénué d’intérêts avec deux versions (50 et 90 min.) tour qui nous enmène jusqu’au sommet, avec un point de vue à 360° à couper le souffle (déconseillé aux personnes souffrant de vertiges !) ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *