Saint Imier – Combe Grède – Chasseral

Saint Imier - Combe Grède - Chasseral

La Combe Grède ce n’est pas raide, c’est très raide!! Escaliers, échelles, passerelles, tout y passe avant d’arriver au sommet du Chasseral. Pénétrez à l’intérieur de la montagne pour une courte mais aventureuse randonnée….


LiveCam
télécharger le fichier GPS
8.92 km
754 m
1607 m
918 m
160 m
 3h35


Au départ

En train jusqu’à Saint-Imier, il faut passer sous la gare afin de rejoindre le fond de la vallée jusqu’au lieu-dit les Longines où se situe l’usine du même nom.

Si vous venez en voiture, voici quelques détails sur le parking de la gare, ici.

Attention, le sentier est d’habitude fermé de mi-novembre à mi-mai.

Vous pouvez vous renseignez au contact ci-dessous afin d’être sûr que le chemin est ouvert:

Jura bernois Tourisme
Place de la Gare 2
2610 St-Imier
+41 32 942 39 42

jurabernois.ch


La randonnée

Après avoir quitté Saint Imier,  je me dirige vers cette faille de la Combe Grède qui creuse la montagne en marchant une quinzaine de minutes. Je pénètre ensuite à l’intérieur, la pente est douce. Le ruisseau qui parcourt la combe est à sec, il ne coule qu’au printemps, à la fonte des neiges.

Plus j’avance, plus la pente augmente et les obstacles s’enchaînent. Je traverse plusieurs passerelles, des chaines et de cordes accrochées aux parois aident à passer les endroit les plus escarpés. La progression devient aventureuse mais pas périlleuse car le chemin est très bien entretenu.

Les choses sérieuses débutent lorsque je me retrouve nez à nez avec une échelle munie d’une main courante. Je l’emprunte d’un pas sûr et du haut de celle-ci, je me retrouve en face d’une paroi calcaire qu’il faut grimper à l’aide de ses multiples escalier et chemin en zigzag. Me voilà au cœur de la Combe Grède.

Après un effort soutenu, le chemin bascule sur un terrain plat dit le Pré aux Auges. Le plus dur est fait, le parcours se poursuit quelques instants dans la forêt avent de pénétrer dans les pâturages. Les arbres ont disparu et j’aperçois un bout de l’antenne du Chasseral. Le but est proche.


Arrivée au Chasseral

Après un passage en montée dans les pâturages, une porte en tourniquet récalcitrant dans lequel j’ai coincé mon sac à dos m’indique que je suis arrivé sur la crête du Chasseral. Je peux enfin profiter du panorama de la région des trois lacs. Mais le sommet se trouve encore à quinze minutes de marche au pied de la gigantesque antenne visible loin à la ronde.

Je suis au sommet, par temps clair on peut voir le plateau suisse jusqu’aux alpes et même le Mont-Blanc mais pas de chance, aujourd’hui c’est nuageux.

Je repars ensuite jusqu’à l’Hôtel-Restaurant du Chasseral où je sirote un rafraîchissement mérité sur la terrasse.

Ce jour là, je suis redescendu à pied jusqu’à La Neuveville mais vous vous pouvez descendre en bus jusqu’à Saint Imier ou à La Neuveville. Il n’y a pas un bus toutes les heures alors renseignez vous bien sur les horaires. Je vous conseille de prendre le bus qui descend à La Neuveville et de descendre à la station de funiculaire de Prêles. Le funiculaire qui descend à Ligerz offre une très belle vue sur le lac de Bienne et l’Ile Saint-Pierre. Il déambule également au milieu des vignes et longe l’église bien connue de Ligerz. De quoi clore en beauté une journée de randonnée. Depuis la gare de Ligerz, rejoignez Neuchâtel ou Bienne.

Des questions, des informations, des problèmes? Contactez-moi:  admin@monter-en-haut.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *