Solothurn – Weissenstein

Weissenstein

Cette randonnée jusqu’au Weissenstein offre plusieurs points d’intérêts. La vieille ville de Soleure, les bucoliques gorges et l’Ermitage de Sainte Vérène, une raide ascension et une vue magnifique depuis l’hôtel-restaurant du Weissenstein.



 télécharger le fichier GPS
8.56 km
428 m
1283 m
906 m
51 m
  3h28


Au départ

Depuis la gare, cap au nord en direction de la vieille ville de Soleure. Si vous venez en voiture, voici les détails concernant les parkings de la ville, ici. On ne peut pas rater le Weissenstein qui semble tout proche, et pourtant…

 

En route

Je sors de la gare et tout en suivant les panneaux, je me dirige vers la vieille ville de Soleure. Une vielle ville avec beaucoup de charme et de nombreux groupes de touristes ne s’y trompent pas en visitant ce très bel endroit. Néanmoins, je poursuis ensuite à travers une zone résidentiel où chacun est occupé à tondre son gazon ou tailler sa haie.
Puis, après un quart d’heure de marche, j’arrive à l’entrée des gorges de Vérène. En une fraction de seconde, je passe de la ville à la nature. L’endroit est plein de charme, calme et rafraîchissant. Le chemin longe un charmant ruisseau essentiellement en légère montée. C’est, en effet, un vrai plaisir que de déambuler jusqu’à l’ermitage de Sainte-Vérène où les chapelles et les grottes sont à visiter.

Une fois sorti des gorges, il faut traverser le village de Rüttenen avant de pénétrer dans la forêt. Le chemin encore large se raidit au fur et à mesure que j’avance. Je suis au pied du Weissenstein et le chemin se fait en zigzag. D’ailleurs, finie la ballade, cette fois ça grimpe. Plus j’avance, plus c’est raide, jusqu’à attaquer les escaliers taillés dans la falaise.

Enfin, j’entre dans la montagne en longeant les gorges de « Pächflue » et le chemin est ensuite beaucoup moins pentu. Je repose mes jambes en marchant sur le faux-plat menant à la station intermédiaire des télécabines de Nesselboden. Quoi qu’il en soit, le plus difficile est derrière moi.

 

Arrivée au Weissenstein

Le chemin entre Nesselboden et le Weissenstein n’est plus qu’une formalité. Moins d’un kilomètre de montée, droit dans la forêt avant de débouler devant le restaurant « Sennhaus« . Encore un léger effort avant d’arriver au sommet. Cinq minutes suffisent afin de pouvoir accéder à la terrasse du restaurant « Weissenstein » et comme récompense, le panorama sur le plateau suisse et les alpes.

Je redescends ensuite en télécabine jusqu’à Oberdorf où la gare se situe à quelques pas de la station de télécabine.

Voilà une randonnée que j’effectue régulièrement en début de saison afin de me remettre d’attaque pour de plus exigeantes randonnées. Elle n’est donc pas difficile mis à part une très raide partie avant la station intermédiaire.

 

 

Des questions, des informations, des problèmes? Contactez-moi:  admin@monter-en-haut.ch

N’hésitez pas à faire part de votre expérience de cette randonnée dans les commentaires.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *